samedi 25 novembre 2017

Assemblée générale de la FNACA

Ce vendredi 24 novembre s'est tenue à Saint-Jean du Bruel l'assemblée générale de la FNACA devant une vingtaine d'adhérents sur les trente-deux inscrits des trois communes, Saint-Jean, Nant et Sauclières. Trente-deux seulement car deux membres manquent à l'appel, Mme Aliaga, partie dans les Pyrénées orientales et Bernard Quatrefages décédé quelques jours seulement après son adhésion.
M. Poujol a rapidement fait un petit retour sur les cérémonies de l'année 2017 en s'arrêtant un instant sur l'inauguration récente de la stèle des Harkis à La Cavalerie pour se réjouir de la bonne entente qui règne désormais entre la FNACA et les Harkis. Le devoir des vivants, commente le Président, Pierre Molinier, est d'honorer la mémoire de ceux qui sont morts.
En 2018, les cérémonies du 19 mars se feront l'après-midi, comme il y a quelques années, à 16h 15 à Nant, 17h 15 à Sauclières et 18h 15 à Saint-Jean du Bruel.
La FNACA participera également aux cérémonies du 11 novembre qui clôtureront les années du Centenaire de la guerre de 1914-1918 et prendront, au Monument aux morts de Saint-Jean du Bruel, une dimension particulière avec la présence d'un piquet d'honneur de la Légion la participation active des enfants de l'école de la Grand'rue.
La FNACA participera également à quelques manifestations extérieures et prévoit de retenir le Domaine de Gaillac pour son traditionnel repas annuel.
Le Maire, invité à dire quelques mots à l'issue de cette réunion, remercie d'une part le Président pour son aimable invitation et félicite d'autre part l'ensemble des membres de la dernière génération du feu pour leur fidèle présence aux différentes cérémonies du souvenir au monument aux morts qui donne un caractère solennel accentué au devoir de mémoire.
A tout juste un mois de Noël, la soirée s'est terminée autour d'une petite Clairette. Il y avait là quelque chose d'une fraternité ancienne bien dans l'esprit de la FNACA qui sait mêler dans la même association des Saint-jeantais, des Nantais et des Saucliérois ...


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire