dimanche 19 mars 2017

M. Carnaval a brûlé vite

Le Carnaval de l'école de Saint-Jean du Bruel avait cette année un double air de fête, mi-Carnaval, mi-Cirque. C'est en effet sous le signe d'un Eden Circus au zoo fait d'animaux découpés dans du carton que la parade s'est déployée dans les rues du village.
Auparavant les enfants avaient sacrifié avec beaucoup de joie au rituel du maquillage. Quelques parents n'avaient pas résisté à la tentation et c'est une troupe colorée et bon enfant qui a parcouru le village, du Pont Neuf à l'Esplanade, laissant derrière elle son lot de confetti.
En tête venait le char de M. Carnaval. Et les enfants, impatients de le voir brûler, ont traversé l'Esplanade en courant pour prendre place sur le banc face au bûcher. Un clown jaune a mis le feu et M. Carnaval, tout gonflé de paille sèche, s'est embrasé très vite, si vite que c'est à peine si le clown facétieux a eu le temps de jeter au bûcher la banderole du RPI Saint-Jean - Sauclières. Et les enfants riaient, tout à leur joie innocente.
Le clown complice de M. Carnaval s'est éloigné, sa part de travail accomplie. Il venait de rendre à M. Carnaval tout son sens, son immuable fonction, qui est d'emporter avec lui tout l'ancien d'une année et de permettre aux choses nouvelles de surgir. Le RPI déconcentré se consumait et de ses cendres renaissait un RPI tout neuf, bien concentré sur l'avenir de ses enfants.
Les enfants, quant à eux, étaient déjà passés à autre chose et l'après-midi s'est terminée autour d'un joyeux goûter où des masques gourmands dévoraient des crêpes sucrées.












Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire