mardi 21 mars 2017

Cérémonie du 19 mars

Ce dimanche 19 mars était célébré le 55 ème anniversaire des accords d'Evian et le cessez-le-feu qui les a immédiatement suivis. Les victimes des combats en Algérie et au Maroc sont associées à cette journée nationale du souvenir et de recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d’Algérie.
"Nous honorons la mémoire des combattants de ces conflits : les appelés et rappelés du contingent, les militaires de carrière, les membres des forces supplétives ou assimilés, les forces de l'ordre originaires de métropole et d'Afrique du Nord.
Nous n'oublions pas les civils de toutes origines, de toutes confessions, victimes d'exactions, de représailles, déracinés de leur terre natale et désemparés à leur arrivée en métropole.
Enfin, nous pensons bien sûr aux disparus civils et militaires." (extrait du message de Jean-Marc Todeschini, Secrétaire d'État auprès du ministre de la Défense, chargé des Anciens Combattants et de la Mémoire).
Au moment aux morts de Saint-Jean du Bruel, la cérémonie prenait une signification particulière avec la lecture du nom des trois victimes locales, Aimé Counil , Pierre Jacquet, Marcel Brajon. Pierre Mourier, récemment disparu, était également dans les souvenirs. A l'invitation de M. Regord, maire, Claude Jaquet s'est tout naturellement associé au dépôt de gerbe, en présence de Sylvie Ayot, Conseillère départementale.
La cérémonie, présidée par Pierre Molinier et Paul Poujol, FNACA, s'est déroulée en présence des maires Nant. Comme de tradition, les la cérémo nie s'est tenue successivement dans les trois communes de Nant, Saint-Jean du Bruel et Sauclières.












Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire